Se connecter
Boutique

Reiki et Hypersensibilité

Je viens avec cet article partager avec vous certaines prises de Conscience importantes que j’ai eues, depuis 2004, année du démarrage de mes animations de stage en tant que Maître Reiki.

Revenir à Soi avec le Reiki

Le Reiki a été et reste le fil conducteur précieux qui m’a aidé à me ressentir de l’intérieur et à éviter de me laisser submerger par les énergies extérieures en tant qu’hypersensible, en gardant mon cap, dans ce monde qui marche sur la tête à bien des égards (c’est mon point de vue)

Je fais partie de ces personnes qui perçoivent d’une façon amplifiée les énergies ambiantes : les lieux, les personnes, les groupes, c’est une particularité des hypersensibles ; j’ai appris grâce au Reiki, à repérer, puis me familiariser avec mes ressentis : les identifier, pour leur donner du Sens et savoir à quoi ils correspondent, pour m’ajuster au mieux, quand cela est nécessaire.

Revenir à Soi

En tant qu’hypersensible, au fil du temps, j’ai pu repérer que bon nombre de mes stagiaires se laissaient submerger eux aussi par les énergies ambiantes, en groupe, sans pouvoir faire la différence entre ce qui leur appartenait et ce qui provenait des autres et/ou de l’environnement.

Longtemps submergée par un environnement familial envahissant, je me suis structurée dans ce contexte-là, comme si c’était normal d’être envahie par l’Autre ; c’est avec le Reiki que j’ai progressivement appris à revenir à moi, à me centrer sur mes ressentis et à identifier mes besoins de plus en plus souvent, pour en prendre soin.

Au fil des années, en expérimentant sur moi toujours et encore et en accompagnant mes stagiaires dans ce sens, j’observe à quel point les bénéfices des auto-séances de Reiki (utilisées régulièrement) sont incomparables : elles nous permettent de ressentir nos sensations internes en profondeur et de savoir comment nous nous sentons quand tout se passe au mieux, en nous.      

Et inversement, en situation inconfortable, par contraste, il est plus facile de repérer quand les énergies (d’un lieu et/ou des autres) ne nous conviennent pas, et de savoir comment agir pour éviter de les subir trop longtemps.

En groupe :

J’ai pu remarquer que la mise en situation du groupe, remettait chacun (inconsciemment), face à une famille symbolique et un parent symbolique ; et en tant que Gestalt thérapeute * j’ai repéré à quel point cela pouvait faire revenir pour certains, des souffrances du passé non résolues, vécues en famille : avec les frères et sœurs symboliques du groupe (autres stagiaires) ou le parent symbolique que je représente en tant que Maître Reiki.

Donner du Sens :

Ma nature profonde d’hypersensible m’amène à avoir besoin de donner du Sens, aux situations et à mes ressentis, dans la mesure du possible. Et c’est vers une formation de Gestalt thérapeute que le Reiki m’a guidée en 2010 ; formation que j’ai poussée jusqu’à la certification finale avec un écrit final, sur 2 cas de psycho-pathologie : 2 personnes ayant des troubles psychotiques à qui j’ai proposé une initiation au Reiki après un temps de préparation et pour lesquelles les bénéfices des auto-séances ont été très impressionnants.

Au fil de mes animations de stages, je me suis rendue compte à quel point certains stagiaires étaient fortement déstabilisés en cours ou en suites de stage, que ça soit un stage d’initiation au 1er Degré ou à un autre Degré.

Il m’est arrivé à 2 reprises, d’avoir une stagiaire (2 personnes différentes sur 2 stages de 1er degré différents) qui s’est sentie mal en cours de stage, après une initiation, au point de perdre connaissance. Il s’est avéré après échange avec chacune de ces personnes, que leur histoire familiale avait été très douloureuse et qu’elles auraient eu besoin de se préparer à changer de niveau de Conscience et de fréquence énergétique (En Anglais : attunement, comme un changement de fréquence radio) avant leur stage.

Par ailleurs, après 2 stages de 2ème Degré différents, j’ai eu des retours très déstabilisés de 2 stagiaires : l’un qui est resté couché avec le dos bloqué en suite de stage pendant plus d’1 semaine et l’autre qui a eu du mal à se remettre de son 2è stage et n’a plus pu pratiquer les auto-séances alors qu’elle était très assidue avant.

En entrant un peu dans leur histoire à leur demande, en séance de thérapie, il s’est avéré que leur passé était encore actif vibratoirement ; nous avons dû avec chacun, œuvrer ensemble, pour réparer et harmoniser ce qui devait l’être, en coaching psycho-énergétique.

Les souffrances du passé ne sont pas forcément visibles sur le front des stagiaires souhaitant se faire initier au Reiki, les grandes souffrances installées non plus.

Enfin, j’ai remarqué qu’un certain nombre de personnes dont l’estime de Soi était défaillante, n’arrivaient tout simplement pas à s’impliquer dans une pratique comme le Reiki, pour se faire du bien, comme si des contre-forces étaient à l’œuvre.

Il m’a également été rapporté que certaines personnes initiées au Reiki, cherchaient à fuir une partie de leur réalité sans pouvoir se prendre en mains et avaient tendance en suites de stage à amplifier leur processus de fuite, en se réfugiant dans les addictions ; c’est tellement humain de ne pas avoir envie de voir là où ça fait mal.

J’ai progressivement pris Conscience que le fait de s’engager pour Soi, dans une pratique de Bien-être peut être difficile, voire très difficile pour certains ; selon les modèles qu’ils ont eu enfants, selon la valorisation dont ils ont bénéficié ou pas (humiliation, maltraitance etc..) et selon leur organisation de vie actuelle : conjoint, travail, famille et autres paramètres de vie.

Par ailleurs, j’ai observé à quel point après une session de Reiki partage, certains pouvaient en sortir déstabilisés, suite à une expérience bizarre et/ou suite à des commentaires plus ou moins déplacés de leur(s) co-équipiers.

Ajustements de Cadre :

C’est pourquoi, me laissant guider par mon hypersensibilité, j’ai choisi d’ajuster ma façon d’accueillir mes stagiaires au fil des rencontres et de mes expériences de Maître Reiki.

Notamment, ma formation à la Gestalt thérapie m’a amenée à changer la forme que je proposais à mes groupes :

  • J’ai commencé à préparer chaque personne avant son stage, afin de l’ouvrir à la capacité de se faire du bien et de lui permettre un 1er contact avec l’énergie Reiki : avec au moins une séance systématiquement, ou une petite série quand la personne était en auto-sabotage (ce que je ne faisais pas notamment avec les moins disponibles avant, de peur d’être trop directive) : c’est ce que l’on appelle le pré-contact en Gestalt thérapie et ça peut vraiment changer la façon d’intégrer un stage pour un(e) stagiaire,
  • j’ai choisi d’animer mes stages avec 5 stagiaires au maximum, compte tenu de ce que ces animations pouvaient générer chez chacun, alors que je prenais jusqu’à 8 personnes avant. Cela laisse plus de place à chacun pour poser ses questions et s’autoriser à faire des retours d’expérience,
  • J’ai mis en place des demi-journées de « Retour de stage », afin de soutenir les capacités de chacun à s’engager dans la pratique sur la durée et de répondre à leurs questions et/ou de contrer leurs croyances limitantes ; j’ai remarqué que cela leur donne envie de continuer en s’inspirant des expériences des autres. Ces ateliers sont bien entendu facultatifs, chacun étant libre de s’engager plus ou pas.

Et puis, j’ai pris Conscience de l’importance de (faire) respecter un rythme particulier propre à chacun, pour son évolution dans les degrés de Reiki ; l’idée est d’éviter de laisser les stagiaires se lancer dans une frénésie de stages, boulimique et indigeste (si habituelle à notre époque). Cela passe par un arbitrage intérieur pour moi à chaque fois, pour rester dans ma quête de justesse pour chaque stagiaire. Soutenir l’envie d’avancer de chacun, tout en évitant de le laisser aller plus vite que sa musique intérieure.

 Sachant que quelquefois, cela peut m’enlever une inscription possible à un moment donné (qui vient un peu plus tard en général), mais ma priorité est l’évolution de chacun dans sa justesse.

Avant de faire du vélo cross, encore faut-il être à l’aise sur son vélo, n’est-ce pas ?

J’ai choisi de séparer les niveaux Maître Praticien Reiki 3 et Maître Enseignant Reiki 4, afin d’amener chacun à installer la Légitimité de ses Ressentis dans une étape spécifique : le Reiki 3.

En observant les évolutions les plus linéaires et bénéfiques chez mes stagiaires, j’en ai conclu l’importance dans ma façon d'enseigner, de respecter 4 étapes importantes :

En suites de Reiki 1 :

1 Avoir intégré les Auto-séances au quotidien, d’une façon régulière

En suites de Reiki 2 :

2 S’être engagé dans un travail sur Soi avec le Reiki : avec les traitements de situation + expérimentation régulière de ses perceptions sensorielles à distance et plus.

Etre dans l’Humilité par rapport à sa pratique pour Soi et les Autres.

Avoir envie d’approfondir la sensation de Légitimité en Soi, par rapport à ses perceptions et ses interprétations des situations et du cours des choses.

En suites de Reiki 3 (Maître Praticien) :

3 Elan vital avec un véritable appel du Cœur pour enseigner et transmettre le Reiki ou pour compléter sa formation au Reiki avec la phase Maître Enseignant.

Humilité, remise en question suffisante sans être incessante, doute sain et constructif,

Envie de respecter au mieux les idéaux du Reiki progressivement,

4 Travail sur Soi engagé pour la suite de sa vie.

Vous l’aurez sans doute compris, mon intention étant bien sûr de soutenir l’évolution de mes stagiaires et non pas de m’imposer en Maître à penser, ce qui serait réducteur pour eux.

En général, concernant le passage d’un nouveau degré pour une personne, nous nous donnons un temps d’échange, je la questionne sur où elle en est dans sa pratique et nous décidons ensemble de la suite pour elle, et surtout du moment qui semble se placer dans la Justesse.

Mon expérience m’a montré à quel point le Reiki était un révélateur de nos modes de fonctionnement intérieurs et qu’il pouvait nous aider à repérer ce qui doit être ajusté en nous, pour avancer vers la Sérénité, l’Harmonie et la Justesse dans notre façon d’être en relation avec nous-même et avec l’Autre.

Quand tous les Maîtres Reiki auront l’Humilité de comprendre que leur façon d’être en relation avec leurs stagiaires est beaucoup plus importante dans les effet sur eux que ce qu’ils pourraient imaginer, alors, le Reiki pourra bénéficier d’une meilleure reconnaissance par le plus grand nombre.

De tout Cœur, je vous souhaite d’ouvrir toujours et encore votre champ des possibles, car l’Humanité a bien besoin  de Conscience et de belles âmes animées par des intentions saines et centrées sur le Gagnant Gagnant.

Izzabelle

*Gestalt thérapie : branche de psychothérapie accordant beaucoup d’importance au corps et aux émotions, et à la façon d’être en relation entre le thérapeute et la personne accompagnée.

Envie d’apporter vos commentaires ? N’hésitez pas à prendre contact par mail : contact@isabellelaroche.com

Co-créons ensemble un Monde Meilleur,
les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles.

Adresse et contact

2 route d'Herbeville
78580 Maule (Yvelines)
06 23 82 22 82

Copyright © 2021 Les Ambassadeurs du Vivant | Tout droits réservés

crossmenu
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
X