Qui suis-je, où vais-je, d’où viens-je ?

Sommes-nous invités à nous questionner ainsi,
dans nos sociétés occidentales en sur-rythme ?

Comment en suis-je arrivée à me poser ces questions ?

Pendant tout une partie de vie, je peux dire aujourd’hui, que j’étais comme une touriste parachutée dans ma vie, détentrice d’un corps dont je n’avais pas le mode d’emploi et que je n’avais de cesse de malmener sans conscience.

Suite à une scolarité fluide qui m’a amenée jusqu’au Bac C l’équivalent du Bac S actuel obtenu fluidement, j’ai suivi le fil du courant, sans imaginer avoir mon mot à dire, par rapport à ce que les adultes - parents et professeurs- avaient décidé pour mon orientation.

Après un cursus fluide, j'ai intégré l'école AUDENCIA à Nantes, et j’ai vécu 3 années de découverte de ma liberté, à distance de ma famille. C'est à ce moment-là seulement, que j’ai commencé à vivre selon mes envies.

Mais rapidement, les programmations de mon éducation se sont remises en route en pilote automatique et je suis repartie en sur-adaptation.

Je me suis retrouvée à la trentaine, responsable des ventes dans un groupe international, mariée et dotée d’une petite famille de 3 enfants de moins de 3 ans, avec un duo de jumelles.
Bref, à 30 ans, ma vie était dans la droite ligne de ce qu’on avait tracé pour moi…

Qui étais-je ? Je n’en savais rien ou presque. Je devais assurer, le nez dans le guidon !

Et pourtant, à cette période, cette question commençait à devenir cruciale : je me retrouvai régulièrement en pleurs, sans comprendre ce qui m’arrivait.

C’est là que tout a vacillé, que mon corps a déclaré une Polyarthrite rhumatoïde, et que rien n’allait plus dans mon monde intérieur.

Garder son cap dans la noirceur...

Notre Corps nous parle à travers la maladie

C’est à cette période, que je me suis engagée dans un travail de détective, pour donner du sens à ce qui se passait en moi.

J’ai eu rapidement la Conscience que mon corps exprimait quelque chose à travers ces douleurs et ce processus d’immunité bien fragilisée.

Je me suis impliquée dans un travail de réappropriation du cours de ma vie, ma petite tribu et mon mari à mes côtés.

J’essayais de faire mon possible pour reprendre les rennes d’une vie qui semblait m’échapper, après quelques tentatives d’accompagnement psychothérapeutiques peu concluantes…

Peut-être trouverez-vous des résonances par rapport à votre histoire :
On ne nous apprend pas à aller à la rencontre de nous-mêmes, le Qui nous sommes vraiment au fond de notre Cœur, on nous incite à nous conformer au troupeau, à rentrer dans le rang, à ne pas faire de vagues, alourdissant ainsi le poids de l’inconscient collectif.

Et à force de répéter des modes de fonctionnement toxiques en soi, sans conscience de cela, de foncer tête baissée le nez dans le guidon, on se fait mal, on abîme nos proches et on s’y perd en se rendant malade. C’est ce qui m’est arrivé.

Nous nous imprégnons d’émotions lourdes, avec plus ou moins de conscience, nous alourdissons et fatiguons notre Corps avec des préparations industrielles toxiques et nous parasitons notre Mental en le saturant de croyances limitantes et dévalorisantes…

Qui sommes-nous pour nous laisser subir cela ?

Après plus de 20 années de quête de sens, de détricotage de ces processus mortifères en moi, j’ai contacté la divinité de notre Essence, telle est ma conviction et j’ai aujourd’hui envie de partager cela avec le plus grand nombre.

Qui sommes-nous pour nous laisser enfermer dans ces modes de fonctionnement-là, comme si nous n’étions que des robots, agissant en pilote automatique ?

Qui êtes-vous derrière la Fonction, le Rôle, et la liste de tâches ou de personnes dont vous avez la responsabilité ?

Qui sommes-nous donc pour nous laisser enfermer dans une vie qui ne nous ressemble pas ?

Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience terrestre, c'est ma représentation de la condition humaine. Je constate depuis 20 ans, que nous avons tous des potentialités "divines" incroyables tout au fond de nous ; et qu'il ne tient qu’à nous de nous engager pour les réactiver. C’est la plus grande découverte que j’ai faite et je vous la propose.

La période est au réveil des âmes conscientes !

Nous sommes à l’ère du verseau. Nous avons le choix d’accepter d’être accompagnés par tel ou tel médecin, d’avoir à faire avec tel ou tel Directeur d’école pour nos enfants ou de continuer ou pas, à subir un job qui ne nous ressemble pas.

La période des Psys culpabilisants, des médecins infantilisants, des professeurs ou enseignants dévalorisants voire humiliants est révolue : la prise de pouvoir n'a plus sa place dans nos sociétés occidentales.

Ayons l’audace de faire respecter nos valeurs, avec courage et détermination, de refuser ce qui nous semble absurde et d’avancer vers ce qui nous anime, ce qui nous parait avoir du sens pour la planète, pour nos jeunes, pour notre intégrité physique, émotionnelle, mentale et spirituelle.

Pendant toutes ces années de recherche, et de quête autant extérieure qu’intérieure, j’ai réussi à désamorcer les racines de cette maladie que j’avais générée en moi, à force de me répéter que « j’étais nulle » et de rejouer les modes de fonctionnement familiaux toxiques.

Je me suis fait accompagner en acupuncture, en homéopathie, en énergétique, en Gestalt thérapie ; et surtout, je me suis engagée dans un véritable Processus de Renaissance, contre vents et marées en m’impliquant dans des auto-séances de Reiki, de PNL, d’EFT, de rituels divers et variés pour me libérer de mes vieilles programmations obsolètes.

Cet engagement est à la portée de tous ceux qui souhaitent savoir qui ils sont véritablement, dans leur Essence profonde. Il suppose une bonne dose de détermination, une louche d’auto-dérision et d’humour et du courage pour regarder ses zones d’ombre en face.

Nous sommes potentiellement co-créateurs de notre vie, si nous choisissons d’en reprendre les rennes ; même si les données existentielles engrammées en nous dans notre ADN, avec lesquelles nous devons composer, nous entravent et nous empêchent de mettre en œuvre nos aspirations profondes, tant que nous ne les avons pas désamorcées.

Ma conviction est que tout ce que nous vivons est en résonance avec les données stockées en nous, les données émotionnelles, mentales, mais aussi celles qui sont inscrites dans nos cellules en héritage d’un Passé transgénérationnel et/ou karmique quand on s’ouvre à ces considérations-là.

Et plus nous allons à la rencontre de ce qui se joue au fond de nous, en toile de fond, à un niveau non conscient, plus nous y faisons face, plus nous pouvons reprendre la responsabilité du cours de notre vie, en transmutant les lourdeurs en expériences conscientisées riches d’enseignements.

Nous avons le choix d’aller à la rencontre des informations stockées dans notre ADN, actives en pilote automatique d’une façon inconsciente bien sûr, qui conditionnent défavorablement le cours de notre Vie.

Comment cela s’inscrit dans notre ADN ?

Selon les scientifiques russes, notre ADN a conditionné la façon dont notre corps s’est structuré et évolue dans le temps ; il sert de base de données et de moyen de communication entre le conscient et l’inconscient en nous.

En effet, il contient les données génétiques et transgénérationnelles issues de nos lignées familiales, les données archaïques en lien avec notre vécu émotionnel depuis notre naissance et bien plus encore… dont un certain nombre de croyances limitantes et de processus discordants actifs en pilote automatique.

Ces données sont actives vibratoirement et imprègnent notre inconscient, tant qu’elles n’ont pas été identifiées, puis réinformées.

La bonne nouvelle, c’est qu’en utilisant des mots et des phrases choisis en Conscience, selon nos intentions profondes, définies dans le Cœur, ces informations engrammées dans nos cellules et notre ADN, peuvent être reprogrammées. Et nous amener à nous défaire des processus discordants actifs en nous.

Cela a été prouvé expérimentalement. La substance vivante de l’ADN dans les tissus vivants réagit de façon sensible et potentiellement puissante au rayonnement du langage et aux ondes sonores ayant des fréquences appropriées.

En effet, l’eau qui imprègne notre organisme à 80% environ, a une conscience et mémorise les informations vibratoires dans laquelle elle est immergée. D’où l’importance pour nous de cultiver des pensées et des paroles choisies en conscience, qui vont imprégner les liquides de notre corps, imprégnant vibratoirement toutes nos cellules et nos tissus.

Les enseignants ésotériques et spirituels savent cela depuis bien longtemps : le fait que notre corps est reprogrammable par le langage et la pensée, en utilisant une fréquence vibratoire adaptée.

La fréquence vibratoire utilisée est importante pour une bonne efficacité : les intentions doivent partir de la Conscience du Cœur et être émises de façon épurée, dans un environnement favorable et serein.

Chacun peut travailler sur Soi, pour rétablir une communication entre conscient et inconscient, et accéder progressivement à une harmonisation des processus internes, permettant de reprendre la Maîtrise du cours de sa vie.

Où vais-je ?

Au fil de mes pérégrinations, j’ai compris à quel point mon implication dans ce travail d’observation consciente de ce qui ne me convenait plus dans ma vie, était le plus grand cadeau que je m’étais fait, bien sûr ; mais aussi le plus grand cadeau que je faisais à ma famille et à mes enfants, qui se sont avérés précoces.

Car l’hypersensibilité des enfants précoces, les amènent à rejeter les adultes chargés d’énergies usées, de tensions et de saturation (colères refoulées). J’étais chargée de tout cela, régulièrement.

Le Reiki a été un outil précieux pour moi, avec les auto-séances de connection à la Terre et au Ciel que je pouvais m’offrir régulièrement, en me rechargeant en énergie vitale avec mes mains.

J’ai appris à me recentrer dans mon for intérieur et à ressentir les bénéfices de goûter à mon espace de silence personnel.

C’est à partir de cette maison intérieure que j’ai pu me mettre à faire mes choix les plus inspirés et conscients de mes besoins.

Et ma conviction après toutes ces années de recherches et d’observation notamment en tant que Maître enseignante de Reiki et de Gestalt thérapeute aujourd’hui, est que chacun de nous a cette faculté en Soi, à condition de la développer au fur et à mesure en s’y impliquant sur la durée.

Nous sommes tous de magnifiques enfants divins, potentiellement divinement inspirés, à condition de nous donner les conditions favorables pour réinventer la vie qui nous ressemble vraiment ; et cette vie-là peut juste couler de Source à partir du moment où nous avons dépassé les gros défis à traverser dans notre vie et où nous sommes enfin placés dans l’axe de nos aspirations profondes.

Et si notre cap était de mettre en œuvre notre plus belle réalisation : une vie vibrante d’harmonie et de conscience, à l’image de notre Essence ?

Consciente de la difficulté qu’une telle implication sur la durée représente, j’ai mis au point pour mes élèves au départ, des petites séquences audio avec ma voix, sur fond de bols tibétains et de clochettes. Ces séquences sont proposées dans l’Application Reiki Libre que mon fils m’a mise au point, avec son talent de programmateur. Elles y sont en libre accès, en ligne.

Co-créons ensemble un Monde Meilleur,
les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles.

Adresse et contact

2 route d'Herbeville
78580 Maule (Yvelines)
06 23 82 22 82

Copyright © 2021 Les Ambassadeurs du Vivant | Tout droits réservés

lockusercartmagnifiercrossmenuchevron-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram
X